Clinique juridique EUCLID

Cette clinique particulière, inspirée des cliniques nord-américaines des années 70, fait un pas de côté avec la tradition en permettant à des ONG de poser des questions juridiques qu'elles n’ont pas les moyens ou le temps de résoudre.

La clinique se constitue comme faisant partie du cursus universitaire des étudiant.e.s, et leur permet d’avoir une expérience concrète de la pratique juridique.

Organisation de la clinique

  • Présentation des différents partenaires et des cas à traiter à l'automne.

  • Janvier à mai : travail en binômes ou trinômes d’étudiants sous la co-supervision d’un·e universitaire et d’un·e praticien·ne (rendez-vous réguliers toutes les 2 ou 3 semaines).

  • Janvier : présentation des faits ou de la question posée, analyse et répartition des recherches et questions.

  • Janvier, Février : recherches.

  • Mars : élaboration du plan et contact avec le partenaire.

  • Avril et Mai : finalisation des recherches et rédaction.

  • Juin : cérémonie de présentation des travaux cliniques.

A l’issue de ce module pratique, une évaluation de la qualité du travail individuel sera effectuée en fonction de l'intégration du programme aux différents diplômes de Master 2 dont sont issu.e.s les étudiant.e.s participant.e.s.

cérémonie euclid 1.jpeg

 

Témoignage 

Anna (Master 2 Promo 2020-2021)

EUCLID est une opportunité unique pour les étudiants de l’Université Paris Nanterre. Elle permet avec ses enseignements théoriques, dispensés au début de l’année, d’étudier les critiques du droit et de se questionner sur les cours qui auraient pu être suivis jusqu’alors. Lors de mon année, un commentaire critique d'un arrêt ou d'un texte juridique avait dû être rendu comme une première note.

À ces heures d’études, s’ajoute un module pratique très formateur qui nous permet d’obtenir une expérience concrète de la pratique juridique. Mon groupe avait été chargé de réaliser un rapport sur la reconnaissance d’un droit global à un environnement sain, travail commandé par l’association Notre Affaire À Tous (NAAT).

Cette expérience m’a permis de travailler en groupe et de me confronter à un réel travail de juriste et donc d’avoir une première expérience du monde professionnel. Cette étude a été passionnante pour moi, et je ne peux que recommander l’expérience à de futurs étudiants qui souhaiteraient collaborer avec une ONG, mieux comprendre leur fonctionnement, et réellement appréhender le métier de juriste.