Promotion 2020-2022

Pr. Hélène Tigroudja, marraine pour l'année 2021-2022

La Professeure Hélène Tigroudja est professeure de droit à Aix-Marseille Université, y codirige le Master de droit international public, et est directrice de l'école d'été sur la pratique des droits de l'homme. Elle est également membre du Comité des droits de l’Homme des Nations Unies et est experte en réparations devant la Cour pénale internationale. Enseignant à NYU (Hauser Global Professor 2021-2022) le droit international pénal et le système européen des droits de l’Homme, la Professeure est auteure de nombreux ouvrages, dont un traité de droit international des droits de l'homme, co-écrit avec le Pr. Ludovic Hennebel (Pedone, Paris, 2018). Elle vient également de publier à Oxford University Press le Commentary: American Convention on Human Rights (2021), également co-écrit avec le Pr. Hennebel.

2021-01-19_Tournage migrations climatiques (6).JPG

Dans le cadre de son enseignement et de ses recherches, elle s'intéresse au droit international, au droit européen, au droit international des droits de l'homme, au droit international pénal et au droit international des migrations et plus particulièrement, aux approches comparatives des mécanismes régionaux et universels des droits de l'homme, aux immunités des États et des organisations internationales, à la responsabilité des États pour des actes illicites, au droit des conflits armés, à la mise en œuvre nationale des obligations juridiques internationales et à la lutte de l'UE contre le terrorisme.

 

Les étudiant·e·s du Master TPDIE sont honoré·e·s d’avoir Madame la Professeure Tigroudja comme marraine. Ses travaux universitaires et son expérience professionnelle tant académique que pratique permettent de refléter aux étudiant·e·s les perspectives qui leur sont ouvertes. De plus, ses domaines de recherche — en particulier le droit international des droits de l’Homme et le droit international des migrations — sont chers à de nombreux·ses étudiant·e·s du Master. 

Crédit : Maison de la Nouvelle-Calédonie (Paris)

Nanterre 7.jpeg
Léonie-B_edited.png
Emma-C _edited.jpg
Nanterre 7.jpeg
Lucas-DM_edited.jpg
Mathilde Ditre_edited.jpg
Nanterre 7.jpeg
Jeanne-F_edited.png
Lola-G_edited.jpg
Nanterre 7.jpeg
Augustin-G_edited.jpg
Nanterre 7.jpeg
Bérénice-H_edited.jpg
Héma-J_edited.jpg
Margaux-J_edited.jpg
Diana-K_edited.jpg
Elisa-K_edited.png
Aurore-M_edited.png
Nicolas-M_edited.jpg
Nan-N_edited.jpg
Céline-S_edited.png
Fagueye-W_edited.jpg
Tessa Berckmans

 

Après avoir obtenu un DUT Carrière Juridiques à l'Université Lyon III et effectué une troisième année de licence en droit public à l'Université Paris-Sud, Tessa a intégré le M1 TPDIE. Elle a complété son panel de compétences par une certification MOOC en Sciences politiques “Espace mondial, une vision française des global studies”. A l'occasion de son Master 1, elle a participé au Concours Rousseau lors de l’édition 2020-2021.

 

Tessa s’est engagée dans des actions sociales de bénévolat, et travaille, en tant qu'étudiante clinicienne dans le cadre de la clinique juridique EUCLID, pour l’association RIQUEST, et en particulier sur la question du secret-défense. Dans le futur, Tessa envisage de présenter le concours d'entrée à  l’Ecole nationale de la magistrature.

Léonie Bisson

 

A la suite d’une classe préparatoire en hypokhâgne, Léonie a poursuivi une bi-licence en droit-histoire de l’art co-accréditée par l’Ecole du Louvre, à l’occasion de laquelle elle a effectué un séjour Erasmus à Grenade, en Espagne. Dans la continuité de son intérêt pour la langue et la culture hispanophone, elle a effectué un Master 1 Droit international bilingue, droit français-droits espagnol et latino-américains. Ce parcours académique lui a permis d’être bilingue en espagnol, et de maîtriser l’anglais. 

 

Ayant effectué un stage en cabinets d’avocats, Léonie envisage d’effectuer des stages avant de présenter le CRFPA à l’avenir. Intéressée par le droit de la responsabilité internationale, le droit du changement climatique et le droit des réfugiés, Léonie rédige actuellement son mémoire sur l'évolution de la jurisprudence de la CNDA pour l'asile des Afghans sous la direction de Madame Anne-Laure Chaumette.

 

Emma Cazeaux        

 

Concomitamment à sa classe préparatoire ENS-D1, Emma a suivi une licence en droit, au cours de laquelle elle a effectué un séjour Erasmus en Norvège et effectué un stage en cabinets d'avocat. Actuelle secrétaire générale de l’AEDIN, Emma travaille également comme clerc d'huissier de justice, et dans le cadre de la clinique Euclid, elle effectue une étude de la jurisprudence européenne sur le secret défense nationale dans le cadre du contentieux des exportations d'armes vers l'Arabie Saoudite devant le Tribunal administratif de Paris. 

 

Bilingue en anglais et maîtrisant l’allemand, Emma s’intéresse au droit international pénal, au droit international des droits de l’Homme et à la responsabilité internationale. Elle souhaite poursuivre en thèse et rédige actuellement un mémoire sur la responsabilité internationale des entreprises exportatrices d'armes du point de vue du droit international sous la direction du Professeur Pierre Bodeau-Livinec.

 

Solène Chanteraud

 

A la suite de sa licence en droit, au cours de laquelle elle s’est spécialisée en droit public, Solène a intégré le Master TPDIE. Au cours de son cursus académique, elle a effectué un stage au sein d’un cabinet d’avocats et un stage auprès du greffe du Tribunal de Versailles. 

 

Maîtrisant l’anglais, Solène s’intéresse particulièrement au droit de l’environnement, aux droits humains, et à la responsabilité internationale. C’est tout naturellement qu’elle a donc entamé la rédaction d’un mémoire portant sur la responsabilité internationale dans la gestion des déchets, sous la direction de Madame Sophie Grosbon.

 

Lucas Dal Molin 

 

Après sa licence en droit, Lucas a entamé un Master 1 TPDIE à Nanterre, au cours duquel il a participé au Concours de plaidoirie Charles Rousseau, duquel l’équipe nanterroise est sortie vainqueure. A cette occasion, il a remporté le prix ex aequo du meilleur plaideur pendant la finale de la compétition. Lucas a été auditeur de l'EEDIN, l'école d'été de droit international de Nanterre, et fait partie de l'équipe nanterroise du Day of Crisis 2022.

 

Lucas a ensuite intégré le Master 2 TPDIE, et rédige actuellement un mémoire sur l’inspection des navires, sous la direction de Madame Anne-Laure Chaumette. Maîtrisant l’anglais et l’espagnol, Lucas s’intéresse au droit international général et envisage de poursuivre en passant le CRFPA ou en s’inscrivant en thèse. 

 

Mathilde Ditre         

 

Après une bi-lience droit français — common law, Mathilde a intégré le Master TPDIE, à l’occasion duquel elle a rédigé un mémoire sur l'éventualité d'un échange de territoires entre le Kosovo et la Serbie au regard du droit international. Étudiante clinicienne, Mathilde travaille pour le GIAPS sur la question de la désignation des transparents sur les actes d’état civil des enfants. Elle est également membre du pôle trésorerie de l’AEDIN. et tutrice auprès des étudiants de L1.

 

Elle s’intéresse au droit des investissements, au droit relatif aux changements climatiques et au droit international économique. Envisageant de poursuivre en thèse, Mathilde est bilingue en anglais et rédige un mémoire sur les conflits d'intérêts des arbitres d'investissement sous la direction du Professeur Franck Latty.

 

Alix Dubois   

 

A la suite de sa licence en droit au cours de laquelle elle a effectué un stage au TGI de Nanterre, Alix a intégré le Master TPDIE, à l’occasion duquel elle a effectué un stage au sein du Ministère de la Santé. Elle fait partie de l’équipe Nanterroise du concours Pictet 2022.

 

Maîtrisant l’anglais et disposant de notions en russe, Alix est cheftaine scout depuis 2018 et est bénévole à la Conférence Saint Vincent de Paul, au service de la soupe populaire. Elle s’intéresse au droit humanitaire, aux droits humains, au droit de l'environnement et au droit de la responsabilité des Etats. 

 

A la suite du Master 2, Alix envisage de passer les concours de la fonction publique et songe à perfectionner sa pratique du russe. Elle effectuera son stage de fin d’études au sein de la direction des relations internationales et européennes du Ministère de l'intérieur.

 

 

Jeanne Frechin

 

Originaire de Rennes, Jeanne y a fait sa licence en droit, qu’elle a obtenue avec une mention Bien. Elle a ensuite intégré le Master TPDIE, et travaille en tant que tutrice académique à l’Université Paris Nanterre, enseignant principalement xxx. 

 

Maîtrisant l’anglais, Jeanne s’intéresse particulièrement au droit des investissements, à l’arbitrage et au droit international économique, et recherche un stage dans l’un de ces domaines. Si son profil vous intéresse, n’hésitez pas à contacter Jeanne.

 

Lola Gaurin

 

Après avoir suivi la double licence droit-économie en première année, Lola a suivi une licence en droit puis intégré le Master TPDIE. Dans le cadre de la Clinique juridique EUCLID, elle collabore avec le GISTI et travaille sur la pratique des APHP et la procédure de demande de titre de séjour pour soin. 

 

Lola a effectué un stage de deux mois dans un cabinet d’avocats spécialisé en droit de la famille et du travail. Elle maîtrise l’anglais et est la responsable réseau et partenariats de l’AEDIN. Lola s’intéresse au droit de la responsabilité internationale, au droit international des droits humains et au droit des étrangers, et souhaite s’orienter vers la fonction publique internationale ou européenne dans le domaine de l’asile et des migrations. Elle rédige actuellement un mémoire sur la responsabilité de l'Etat et la création de flux migratoires sous la direction du Professeur Pierre Bodeau-Livinec.

 ​

Chloë Gellé

Après avoir effectué une licence de droit général, Chloë a intégré le Master TPDIE. Elle a également participé à l’école d’été de droit international de Nanterre en juin 2021. Membre de l’équipe de Nanterre, elle participe cette année au concours de droit international humanitaire Pictet. En parallèle, Chloë est tutrice auprès des étudiants de licence. Elle parle couramment français et anglais ainsi que le créole mauricien. Puis, Chloë est membre de l’association NousToutes Paris X.

 

S’intéressant particulièrement au droit international humanitaire, aux droits des femmes, au droit de la mer et au droit de l’arbitrage d’investissement, Chloë envisage de  passer le CRFPA, d'effectuer un stage ou encore de faire un LLM. Enfin, elle est à la recherche d’un stage pour l’année 2022. Si son profil vous intéresse, n’hésitez pas à la contacter.

Augustin Gillet

 

Ayant effectué une bi-licence droit français-common law à l’Université Paris Nanterre, Augustin est bilingue en anglais. Etudiant du Master TPDIE, il a suivi l’EEDIN, l'École d’été de droit international de Nanterre.

 

S’intéressant au droit international pénal, au droit humanitaire, et à la responsabilité internationale, Augustin rédige actuellement un mémoire sur les preuves numériques devant la CPI. Il envisage de s’inscrire en thèse ou bien de se spécialiser davantage en droit international pénal, en effectuant un stage ou en s’inscrivant à un Master spécialisé.

 

Clara Gindre

 

A l’issue de sa double licence en droit public et en science politique, Clara a effectué sa troisième année à Buenos Aires et intégré le Master TPDIE. Elle a, à cette occasion, effectué un stage de deux mois au sein de l’ONG Notre Affaire à Tous. Clara est également investie auprès du Centre d’Hébergement d’Urgence pour les Familles Migrantes Paris-Ivry d’Emmaüs. 

 

Elle s’intéresse aux droits humains, au droit des changements climatiques et de l'environnement et au droit de la responsabilité internationale. Souhaitant effectuer un stage à l’issue du Master 2, Clara rédige actuellement un mémoire portant sur la traite internationale des femmes migrantes sous la direction de Madame Sophie Grosbon.

 

Bérénice Hugues     

 

Après sa licence en droit, Bérénice a intégré le Master TPDIE à l’occasion duquel elle a effectué un stage de trois mois auprès de l'Institut international du froid. Dans le cadre du Master 2, elle participe à la Clinique juridique EUCLID et travaille avec l’association Notre affaire à tous. 

 

Bérénice maîtrise l’anglais, avec quelques notions d’allemand. Elle est membre depuis deux ans du bureau de l’AEDIN. S’intéressant, entre autres, au droit de la mer, au droit de l’environnement et au droit international humanitaire, Bérénice envisage de passer les concours de la fonction publique. Bérénice recherche un stage final — si son profil vous intéresse, n’hésitez pas à la contacter.

    

Héma Jeebodhun  

 

Dans le cadre de sa bi-licence droit français - droit allemand, Héma a passé sa troisième année à l'Université de Postdam. Elle a ensuite intégré le Master TPDIE et travaille, dans le cadre du Master 2 et de la Clinique juridique Euclid, en collaboration avec les Amis de la Terre sur les différents modes de responsabilités pouvant être appliqués aux personnes morales pour des atteintes aux droits humains et environnementaux. 

 

Héma parle le créole mauricien, l’anglais, l’allemand et a des notions d’hindi.  Membre de l'association Hebdo Ecolo depuis 2019, elle est également membre des Unis Verts Nanterre depuis 2020. Elle s’intéresse au droit applicable aux changements climatiques, au droit international humanitaire, au droit de la mer et au droit de l'environnement. Après avoir rédigé son mémoire de Master 1 sur l'avenir des petits Etats insulaires face au phénomène de la montée des eaux, elle recherche un stage final pour son Master 2. Si le profil d’Héma vous intéresse, n’hésitez pas à la contacter. 

 

Margaux Jungo

 

Après une licence en droit, Margaux a intégré le Master TPDIE et est la vice-présidente de l’AEDIN. Maîtrisant l’anglais et le suédois, elle envisage de passer les concours de la fonction publique du Ministère des affaires étrangères après le Master.  Margaux fait également partie de l’équipe nanterroise du Day of crisis.


S’intéressant au règlement pacifique des différends, au droit de l’environnement, au droit des organisations internationales et au droit de la responsabilité, Margaux rédige actuellement un mémoire sur le rôle de l'UE dans la conciliation pour le RDD sous la direction de Madame Anne-Laure Chaumette. Si le profil de Margaux vous intéresse, n'hésitez pas à la contacter.

Diana Karibian

 

A la suite d’une licence en droit, Diana a intégré le Master TPDIE.  Elle a, pendant ses études, effectué des vacations dans les services du Greffe du Tribunal judiciaire de Nanterre, du Conseil des Prud'hommes de Boulogne Billancourt ainsi qu’au Ministère des affaires étrangères et de l’Europe.

 

Diana parle le russe et l’ukrainien, ses langues maternelles, et maîtrise l’anglais et l’arménien. Elle s’intéresse au droit des investissements, à l’arbitrage, au droit des affaires internationales et au droit des organisations internationales. Diana envisage de poursuivre une formation spécialisée en arbitrage ou modes alternatifs de résolution des différends à la suite du Master 2. Pour l’heure, elle recherche un stage final. Si le profil de Diana vous intéresse, n’hésitez pas à la contacter.

 

Elisa Kerrec                     

 

Après sa licence en droit, spécialisée en droit public et sciences politiques effectuée à l'Institut Catholique de Paris, Elisa a suivi le diplôme universitaire "Connaissance de la laïcité" de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, qu’elle a validé avec une moyenne de 19/20. Elle a ensuite effectué, au cours de son Master 1 TPDIE, un stage au sein du service juridique de la Ligue des Droits de l'Homme, et est étudiante clinicienne pour le GISTI dans le cadre de la Clinique EUCLID pendant son master 2. Elisa est également juriste bénévole en droit des étrangers auprès du Secours catholique.

 

Maîtrisant l’anglais, et disposant de connaissances en allemand et en italien, Elisa s’intéresse au droit des étrangers et au droit d’asile, et au droit international des droits humains. Elle songe à poursuivre sa spécialisation en s’inscrivant dans une formation en droit des étrangers et droit d’asile et souhaite travailler en tant que juriste au sein d'une structure d'accès au droit. 

 

Après avoir rédigé un mémoire sur le droit à réparation des victimes de violations de droits de l’Homme commises par des entreprises transnationales en Master 1, sous la direction de Madame Marina Eudes, Elisa réalisera son stage de fin d’études au Bureau d'Asile de la Préfecture des Hauts-de-Seine.

 

Aurore Maruszyczak

 

Titulaire d’une bi-licence en droit français-droit espagnol et latino-américain, Aurore a ensuite intégré le  Master TPDIE. Son parcours académique ainsi qu’une année passée en Argentine, lui ont permis de devenir bilingue en espagnol et de maîtriser l’anglais. Étudiante clinicienne pour l’ASER, Aurore travaille sur la question du secret-défense en matière de transfert d’armes françaises vers l’Arabie saoudite et leur participation dans la guerre au Yémen.

 

Membre du Bureau de l'AEDIN et de WEP (promouvant des départs à l'étranger), Aurore s’intéresse particulièrement au droit international des organisations internationales. A la suite du Master 2, elle envisage un service civique ou bien un stage, idéalement dans une organisation internationale ou bien une ONG. Aurore recherche actuellement un stage final. Si son profil vous intéresse, n’hésitez pas à la contacter.

 

Nicolas Montauzer

 

Au cours de sa licence en droit international et  européen à l’Université de Bordeaux, Nicolas a effectué une année d’échange au sein de la National University of Ireland à Galway. Il a ensuite intégré le Master TPDIE et s’intéresse au droit de la responsabilité internationale, au droit international des investissements et au droit international humanitaire. 

 

Maîtrisant l’anglais et l’espagnol, Nicolas envisage de passer le CRFPA ou les concours de la fonction publique, ou bien de suivre un LL.M. Actuellement à la recherche d’un stage, si le profil de Nicolas vous intéresse, n’hésitez pas à le contacter. 

 

Nan Ning

 

De nationalité chinoise, Nan y a effectué une licence en droit général chinois à la Southwest Petroleum University, avant de s’inscrire dans une licence de droit puis dans le Master TPDIE à l’Université Paris Nanterre. Elle a effectué un stage de cinq mois auprès de la Cour du Wuhou, et travaille actuellement comme étudiante clinicienne avec le GIAPS sur la préparation d’un fascicule pratique de changement de sexe à l’état civil pour les personens étrangères. 

 

Nan parle le chinois, le français et l’anglais, et s’intéresse particulièrement au droit international humanitaire, à l’arbitrage, au droit des étrangers et au droit de la mer. Si son profil vous intéresse, n’hésitez pas à contacter Nan. 

 

Céline Schmidt 

 

De nationalité allemande, Céline a effectué ses études de droit en Allemagne, à la Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nürnberg, avec une spécialisation sur le droit international et européen. Pendant ses études, elle a participé au Vis International Commercial Arbitration Moot, et effectué trois stages : le premier dans un tribunal administratif, le second en corporate/M&A chez Linklaters à Francfort et à Londres,et le troisième en droit du travail et compliance chez Taylor Wessing à Paris. Elle travaille actuellement comme correctrice pour les facultés de droit d’Erlangen et Würzburg, et est membre de l’équipe nanterroise du Day of Crisis. 

 

Céline parle allemand, anglais et français, et s’intéresse à l’arbitrage, au droit des investissements et au droit international des droits humains. A la suite du Master, elle présentera le Staatsexamen en droit. Céline rédige actuellement un mémoire sur la question des délimitations maritimes face à la montée des mers sous la direction du Professeur Mathias Forteau. 


Fagueye Wélé

 

De nationalité sénégalaise, Fagueye a suivi une licence du Cycle Pluridisciplinaire d'Études Supérieures de l'Université PSL (co-accrédité par le Lycée Henri IV, l’ENS et l’Université Paris Dauphine), à la suite duquel elle Fagueye a ensuite intégré a décidé d’intégrer le Master TPDIE. Elle a effectué deux stages : l’un au sein du service juridique de l'Ambassade du Sénégal en France et l’autre au sein de la Direction des Droits humain du Ministère de la justice du Sénégal. 

Fagueye parle l’anglais, l’espagnol et le wolof, sa langue maternelle, et a des notions d’arabe. Elle s’intéresse particulièrement à la théorie de l'Etat, au droit international de l'environnement, au droit des migrations internationales et au droit international économique. Elle souhaite poursuivre en thèse et rédige actuellement un mémoire sur la disparition du territoire des petits États insulaires sous la direction du Professeur Pierre Bodeau-Livinec.