Promotion 2020-2021

Kenza CHAOUICHE

Après une Licence en droit et un Master 1 Droit des relations internationales et de l’Union européenne à l’Université de Paris Nanterre, Kenza a intégré le Master 2 TPDIE.

En Master 1, Kenza a été sélectionnée par les professeurs du CEDIN, pour représenter l’équipe de l’Université de Paris Nanterre au Concours de plaidoiries Charles-Rousseau édition 2020. L’équipe a obtenu la quatrième place.

Elle parle le français, l’anglais et l’espagnol ainsi que le chinois et l’arabe.

Lauréate de deux concours d’éloquence, elle est actuellement membre de différentes associations d’art oratoire.
Elle a également été la présentatrice et co-organisatrice de la première édition du TedX Paris Nanterre.

Elle occupe le poste de responsable projets adjointe au sein de l’AEDIN.

Kenza affectionne particulièrement le contentieux interétatique et la géopolitique. Elle souhaite devenir avocate et présentera l’examen d’entrée au CRFPA en septembre prochain.

Emma FRAGNAT

Après une licence en droit à l’Université Paris Nanterre, Emma s’est orientée vers le Master 1 Droit des relations internationales et de l’Union européenne.

Au cours de son cursus, Emma a réalisé plusieurs stages en entreprises et dans des cabinets d’avocats spécialisés dans divers domaines : droit pénal, droit international, droit de la famille et droit d’asile.

Elle parle l’anglais et l’espagnol. Elle a, de plus, commencé son apprentissage de la langue des signes française.

Membre de la Clinique juridique EUCLID de l’Université Paris Nanterre, elle travaille avec la Croix-Rouge française.

Emma s’intéresse tout particulièrement au droit des organisations internationales et au droit international du sport et souhaiterait intégrer par la suite une organisation internationale ou une fédération sportive.

La préparation du concours de l’examen d’entrée au CRFPA sera la prochaine étape de son parcours de juriste, après l’obtention de son diplôme.

Anna GEISSMANN

A la suite de sa licence de Droits français et espagnol latino-américain, Anna a intégré le Master 1 bilingue de Droits français et espagnol latino-américain de l’Université Paris Nanterre, qu’elle a obtenu avec mention.
Passionnée par le droit international, elle a ensuite rejoint le Master 2 TPDIE.

Elle occupe le poste de Responsable communication à l’AEDIN et elle est membre de la Clinique juridique EUCLID de l’Université Paris Nanterre où elle travaille avec l’association « Notre Affaire A Tous ».

Au cours de ses études, elle a effectué un stage au sein du département juridique d’une entreprise multinationale et un autre dans un cabinet d’avocat spécialisé en droit des étrangers et droit pénal.

Anna parle anglais, français, espagnol et italien.

Elle rédige actuellement un mémoire sur la responsabilité de l’État dans le cadre du patrimoine culturel sous la direction de Pierre Bodeau-Livinec.

Anna souhaite s’orienter vers une carrière dans les organisations internationales ou bien au sein du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères.

Thomas HAYON

Après une bi-licence en droit-économie à l’Université de Nanterre, Thomas a intégré le Master 1 Droit des relations internationales et de l’Union européenne qu’il a obtenu avec mention.

Très investi dans le milieu associatif, il a été le président de l’association Ski Club Paris Nanterre, il a créé l’association La Panenka Nanterre et s’occupe actuellement de la communication chez Les Unis Verts Nanterre.
Il a également effectué une mission humanitaire en Argentine.

Il parle l’anglais et s’intéresse tout particulièrement à la protection internationale des droits de l’homme ainsi qu’au droit international des changements climatiques.
Ainsi, il rédige présentement un mémoire sur « Le principe de coopération dans la gestion des restes de guerre au prisme de l’environnement » sous la direction de Marina Eudes.

Thomas envisage de passer l’examen du CRFPA l’année prochaine.

Clarisse JAOUEN

Clarisse a effectué ses études en droit international et européen à la Faculté libre de droit de Lille où elle a particulièrement approfondi le droit des organisations internationales et le droit humanitaire.

Avant de parfaire sa formation en intégrant le Master 2 Théorie et pratique du droit international et européen à Nanterre, elle a effectué une année de césure lors de laquelle elle a eu l'opportunité de travailler dans le domaine des disparitions forcées et des enlèvements parentaux au Ministère de la Justice au sein d'un bureau désigné Autorité centrale pour la mise en œuvre des conventions internationales en matière d'enlèvements parentaux et de protection des mineurs.

Clarisse parle l’anglais et l’espagnol.

Elle réalise actuellement un mémoire sur « L'utilisation de l'enfant soldat pour des actes non militaires ».

Elle envisage de suivre une formation pour se spécialiser en médiation familiale internationale et a pour ambition d’exercer en tant que juriste spécialisée dans la protection des droits humains au sein d’institutions européennes et internationales ou en tant que chargée de plaidoyer au sein d’ONG.

Seyon KANAGASOORIAR

Après avoir obtenu une Licence de droit public à l’Université de Paris VIII, Seyon a intégré le Master 1 Droit des Relations internationales et de l’Union Européenne à l’Université Paris Nanterre qu’il a obtenu avec mention. Il a été sélectionné dans l’équipe de plaideurs pour représenter l’Université Paris-Nanterre à l’occasion du Concours Charles Rousseau pour l’édition 2020-2021.

Il parle couramment anglais et le tamoul et dispose de notions élémentaires en allemand.

Au cours de son cursus, Seyon a eu l’opportunité d’effectuer un stage au sein d’un cabinet d’avocat spécialisé dans le droit administratif et le droit pénal. En parallèle de son Master 1, il a aussi intégré la Clinique Juridique de l’Université Paris VIII.

Seyon rédige un mémoire sur « Le principe de non-refoulement en Mer Méditerranée » sous la direction d’Anne-Laure Chaumette.

A la suite de son Master 2, Seyon espère entamer la rédaction d’une thèse. Souhaitant allier la recherche à la pratique, il envisage de passer l’examen du CRFPA l’année prochaine et recherche activement un stage au sein d’une organisation internationale ou d’une ONG.

Laura KHENNOUF

Après une licence de droit obtenue à l’Université d’Angers avec mention, Laura a souhaité poursuivre ses études à Angers au sein du Master 1 Droit international et européen. Au cours de cette première année de Master, Laura a rédigé un mémoire sur « La suite des avis consultatifs de la Cour internationale de Justice relatifs à la décolonisation ».

Laura a par la suite décidé d’intégrer le Master 2 Théorie et Pratique du droit international et européen afin de parfaire sa formation en droit international public. Elle fait actuellement partie de l’AEDIN en tant que responsable du pôle projet.

Dans le cadre de la clinique juridique de Nanterre EUCLID, Laura travaille avec la Croix rouge française.

Laura parle l’anglais couramment.

Elle rédige actuellement un mémoire sur le statut du Haut Karabakh au regard du droit international sous la direction de Mathias Forteau et souhaite par la suite s’orienter vers la recherche.

Après une licence de droit public à l’Université Lumière Lyon 2 avec mention (troisième de promotion), Abdellatif a poursuivi avec un Master 1 de droit international et européen à l’Université d’Aix-Marseille.

ll a décidé d’intégrer le Master 2 Théorie et pratique du droit international et européen en raison de la qualité et du caractère généraliste du Master.

Abdellatif parle arabe, anglais, français et s’initie au mandarin et à l'espagnol.

Il prévoit d’effectuer un LLM l’année prochaine et d’être auditeur à la session estivale de l’Académie de droit international de la Haye en droit international public et privé.

Il rédige actuellement son mémoire sous la direction du Professeur Jean-Marc Thouvenin sur « The meaning of the right to regulate in International commercial and investment law ».

Coline LE SERRE

Coline a obtenu une licence en droit et une licence en science politique à l’Université de Rennes 1 avec mention. Elle a eu l’opportunité de réaliser sa troisième année à l’Université de Riga.
Elle s’est ensuite orientée vers le Master 1 de Droit international à l’Université de Strasbourg pour finalement rejoindre le Master 2 Théorie et Pratique du droit international et européen de l'Université Paris Nanterre.

Elle a effectué un stage à la permanence d’un sénateur représentant des français établis hors de France et un stage auprès du service juridique de l’Association Coallia en charge des mineurs non accompagnés.

Coline parle l’anglais et est membre de l’équipe de Nanterre pour le Day of Crisis 2021.

Coline s’intéresse tout particulièrement à la protection internationale des droits de l’homme, aux relations internationales et à la géopolitique. Elle recherche activement un stage dans ces domaines.

Lisa LUMEYA

Après un Bachelor of Arts à l’American University et un double diplôme de Juris Doctor, Lisa a intégré le M1 Droit des relations internationales et de l’Union européenne de l’Université Paris-Nanterre. Elle a été avocate étudiante auprès du bureau du procureur San Joaquin County District Attorney’s Office et a réalisé plusieurs stages : à la Maison des droits de l’Homme du Centre Carter à Kinshasa, à la Cour de District de Columbia et dans un cabinet d’avocat suédois. Elle a assisté aux cours de l’École de business international de Jönköping en Suède et a été assistante de recherche pour différents professeurs américains.

Elle parle anglais, français, suédois et lingala.

Lisa est membre de l’équipe de Nanterre pour le Day of Crisis 2021.

Elle rédige cette année un mémoire sur la responsabilité pénale pour les crimes économiques liés aux crimes commis en République centrafricaine et le rôle de la Cour Pénale Spéciale.

Lisa souhaite passer le Barreau de New York et exercer en tant qu’avocate. Elle envisage aussi d’être une Procureure dans le système américain et de travailler pour les tribunaux pénaux internationaux.

Milan MARTINEZ-PERALES

Après une licence en droit à l’Université Paris-Nanterre, Milan a souhaité poursuivre ses études en Master 1 de droit international et européen. Il s’est ensuite orienté vers le Master 2 TPDIE.

Il a effectué plusieurs stages dans des cabinets d’avocats spécialisés en droit social, droit du sport, droit pénal, droit du travail et droit des étrangers.

Particulièrement investi dans le milieu associatif, il est membre de la Fédération des associations à l’Université Paris-Nanterre en tant que responsable élu (2019) et co-président (2020). Désireux de représenter ses camarades et de les défendre, il est élu étudiant depuis 2019.

Il parle couramment anglais et a des notions en espagnol.

Il réfléchit actuellement à la rédaction d’un mémoire dans le domaine du droit international économique, matière qu’il affectionne particulièrement.

Milan envisage de s’orienter vers la recherche, mais il n’exclut pas de travailler en tant qu’avocat notamment en droit des investissements. Il envisage aussi une carrière dans les organisations internationales économiques ou bien au sein du Ministère des Affaires étrangères.

Noémie PATAROZZI

Après une Double licence Droit-Langues (LLCER) à l’UVSQ, Noémie s’est orientée vers un M1 Droit international à l’Université Paris I.

Titulaire d’un M2 Relations internationales (axé sur les questions de sécurité et défense internationales) obtenu avec mention bien à l’Université Sorbonne Paris-Nord, elle a rejoint cette année le M2 TPDIE afin de se spécialiser en droit international public.

Elle a été sélectionnée pour intégrer l’équipe de plaideurs représentant l’Université Paris-Nanterre au Concours de plaidoirie Charles Rousseau, édition 2021.

Elle parle anglais et espagnol.

Au cours de son cursus, Noémie a eu l’opportunité d’effectuer deux stages : un premier au sein d’un cabinet d'avocats spécialisé en droit international privé et du transport, un second en tant que juriste au sein d’une association.

Souhaitant exercer en tant qu’avocate spécialisée en droit international public, elle prépare l’examen d’entrée au CRFPA 2021. Parallèlement, elle effectuera, à partir du mois de mars 2021, un stage au sein du pôle Contentieux interétatique du cabinet d’avocats Sygna Partners.

Morgane PETRIGNET

Morgane a obtenu une Licence en droit à l’Université Paris-Nanterre, où elle a eu la possibilité de réaliser sa troisième année à l’University College Cork en Irlande.
Après l’obtention de son Master 1 Droit international et européen à l’Université Paris-Nanterre, Morgane a souhaité intégrer le Master 2 Théorie et Pratique du droit international et européen.

Elle a obtenu la quatrième place au concours Charles Rousseau édition 2019-2020 et a été sélectionnée dans l’équipe de plaideurs pour représenter l’Université Paris-Nanterre pour l’édition 2020-2021.

Elle parle l’anglais et l’espagnol et s’intéresse particulièrement au droit international de la mer, droit international humanitaire et au contentieux interétatique.

Morgane souhaite passer l’examen du Barreau en septembre 2021 et envisage de travailler au sein du service juridique du Ministère des Affaires Étrangères ou bien au sein des Cours internationales ou régionales.

Louise ROCHE

Louise a obtenu une Licence de droit public, mention bien à l’Université de Clermond Ferrand. Elle s’est ensuite dirigée vers un Master 1 de droit international et européen à l’Université d’Angers où elle a participé au Concours européen des droits de l’homme René Cassin.

Très investie dans le milieu associatif, elle est membre du Conseil d’administration du Réseau Angevin du droit international et européen, Assistante Trésorière AEDIN et Membre active de l’Antenne Jeune d’Amnesty International de Nanterre.

Elle a aussi pu être bénévole pour l’association Bristol Refugee Festival lors de son année de césure en Angleterre.

Elle est bilingue en anglais et apprend l’espagnol.

Au cours de ses études, Louise a pu réaliser deux stages : à la Cour nationale du droit d’asile au Centre de recherche et de documentation – service juridique à Paris et dans un l’office notarial de Maitre Edouard Perraud à Clermont Ferrand.

Louise souhaite par la suite réaliser un LLM en droit international de la mer.

Zina SEBAA

Zina a obtenu une Licence de droit à l’Université de Bourges et un Master 1 de Droit International à l’Université de Strasbourg.
Très attirée par le droit international public et plus particulièrement par le droit international humanitaire et les questions d’armements elle décide de rejoindre le Master 2 Théorie et Pratique du droit international et européen de l’Université Paris-Nanterre.

Zina a pu effectuer un stage en cabinet d'avocat et dans le Greffe d’une Maison d’arrêt.

Elle parle couramment l’anglais et l’allemand.

Zina souhaite s’orienter vers la recherche et rédige actuellement un mémoire sur « la question des rapports entre l’Agence internationale de l'énergie atomique et le Conseil de sécurité dans la mise en œuvre des accords de garantie » sous la direction de Pierre Bodeau-Livinec.

Mina STHAL

Après une licence en droit à l’Université Paris-Nanterre, Mina a obtenu un Master 1 en Contentieux international et européen avant de s’orienter vers le Master 2 Théorie et pratique du droit international et européen.

Elle a réalisé des stages au sein de différents cabinets d’avocats dont celui d’August Debouzy dans le département Droit public, réglementaire et environnement.

Elle parle anglais et espagnol.

Mina a participé à la vie de différentes associations au cours de ses études : Elle est une ancienne membre du SkiClub de Paris-Nanterre et a pu être la vice-présidente en charge des projets et de l'évènementiel de la FAX.
Elle est aujourd’hui bénévole pour la Croix-Rouge française et membre de la Clinique Juridique EUCLID de l’Université Paris-Nanterre où elle travaille pour l’association Infotrack.

S’intéressant tout particulièrement aux problématiques des droits de l’Homme et du droit de l’environnement, elle effectuera à partir du mois d’avril 2021, un stage au sein du pôle Plaidoyer de l’UNICEF France.

Lauradele SORCELLE

Après une Licence de droit français-mention droit espagnol et latino-américain à l’Université Paris Nanterre, et sa troisième année à l’Université de Granada, Lauradèle a souhaité se spécialiser en droit international et a rejoint le Master 1 de droit international de l’Université Paris Nanterre obtenu avec la mention assez bien.

Particulièrement investie dans les causes écologiques, elle est membre du Comité de reboisement des montagnes du Liban où elle s’efforce d’organiser des programmes de reboisement des montagnes de Becharre dans le nord de ce pays.

Elle fait partie de la Clinique juridique EUCLID de l’Université Paris Nanterre où elle travaille avec l’association GIAPS.

Elle parle anglais et espagnol.

Lauradèle est très intéressée par la géopolitique, le contentieux interétatique et la diplomatie en relation avec des États dont la langue officielle est l'espagnol. Elle souhaite donc s’orienter vers l’Avocature et passera l’examen du Barreau espagnol en 2021.

Aymeric TONNEAU

Aymeric a débuté ses études en Licence de droit à l’Université Paris-Nanterre et a obtenu son Master 1 de Droit des relations internationales et de l’Union européenne avec mention. Il s’est ensuite dirigé vers le Master 2 Théorie et Pratique du droit international et européen afin de recevoir une formation d’exception en droit international public.

Ayant à cœur de représenter les étudiant-e-s, défendre leurs droits et améliorer leurs quotidiens, il est actuellement Vice-Président étudiant de l’Université Paris-Nanterre.
Il est également Vice-Président de la Fédération des associations de Paris Nanterre, Trésorier de l’association ON’TAPA, entité qui apporte une aide aux structures éducatives au Bénin et Conseiller municipal de la ville de Chatou.

Aymeric parle anglais et espagnol et s’intéresse au droit international de la mer, au droit de la responsabilité internationale et au droit des immunités.

Il réfléchit à s’orienter vers la recherche et envisage d’intégrer par la suite une organisation internationale ou le Ministère des Affaires Étrangères.

Marcela VELARDE

Après un Bachelor of Arts de l’Université de Texas à Austin, Marcela a intégré un Juris Doctor à l’American University Washington College of Law et Master 1 DRIE à l’Université Paris Nanterre.

Marcela a directement représenté des réfugiés et des survivants de violence sexuelle et de genre, de traite des êtres humains et de torture dans ses expériences professionnelles. Elle a travaillé dans l’Unité de Protection du Caraïbe au sein du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, International Human Rights Law Clinic de Washington College of Law en tant qu’avocate étudiante, Refugee Law Project à Kyagwali Settlement en Uganda, le Centre pour la Justice et le Droit International.

Elle parle couramment anglais, espagnol et français.

Elle est membre de l’équipe de Nanterre pour le Day of Crisis 2021 et rédige cette année un mémoire sur la représentation des victimes au sein des Cours internationales et régionales.

Marcela souhaite passer le Barreau de New York et exercer le métier d’avocate aux Etats-Unis et en France. Elle envisage d’intégrer un cabinet d’avocats, une organisation internationale ou bien une Cour internationale ou régionale.

Fanny VESSE

Fanny a obtenu une Licence de droit à l’Université Panthéon-Assas avec une mention assez bien.
Elle s’est ensuite dirigée vers un Master 1 intégré en droit mention droit comparé / droit anglais avec l’Université Panthéon-Assas et l’University College London qu’elle a obtenu avec une mention bien. Elle est titulaire d’un Diplôme Universitaire de Common Law délivré par l’Université Panthéon-Assas.

Particulièrement intéressée par le droit international public, elle a ensuite décidé de rejoindre le Master 2 de Théorie et Pratique du droit international et droit européen de l’Université Paris-Nanterre.

Fanny parle couramment l’anglais et possède des notions d’allemand.

A terme, elle prévoit de se diriger vers des organisations internationales, le Ministère des Affaires Étrangères, des organisations non-gouvernementales.

Anthony VISINI

Après une licence en droit l’Université Paris 8 obtenue avec mention, Anthony a souhaité s’orienter en M1 DRIUE à l’Université Paris-Nanterre qu’il a aussi obtenu avec mention.

Il est titulaire du diplôme universitaire Clinique juridique de l’Université Paris VIII et a effectué des stages dans des cabinets d’avocats notamment en droit international pénal et privé.

Anthony a toujours eu à cœur de s’engager dans la vie associative de son université avec l’association Lysias Paris 8 de laquelle il était le secrétaire général et en s’engageant en tant que représentant étudiant.

Depuis septembre 2020, il est le vice-président de l’AEDIN et secrétaire général de la Clinique juridique Paris 8.

Anthony parle anglais.

Il rédige actuellement un mémoire sur le système juridique de l’Antarctique sous la direction du Professeur Mathias Forteau.

Anthony est candidat à la session 2021 du CRFPA et souhaite exercer la profession d’avocat dans le domaine de l’arbitrage d’investissement, de la responsabilité internationale des États.

Prenant beaucoup de plaisir dans le travail de recherche, il n’exclut pas l’éventualité de se tourner en parallèle vers un doctorat.